Commémoration de l'appel du 18 juin

Publié le

Le 18 juin 1940, à 18h, le Général de Gaulle lance un appel sur les ondes de la BBC, depuis Londres. Très peu écouté à l’époque, ce texte est devenu historique, marquant symboliquement la naissance de la Résistance alors que le Maréchal Pétain venait de demander d’arrêter les combats (le 17) et que l’armistice entre la France et l’Allemagne allait être signé à Rethondes (le 22).

"J’ai tenu à être là aujourd’hui, a déclaré le maire de Gardanne Roger Meï. L’appel du 18 juin, c’est très important. J’avais cinq ans à l’époque, et à l’école, une fois par semaine, le directeur hissait les couleurs et nous faisait chanter "Maréchal, nous voilà". Puis, à la suite de l’appel du Général de Gaulle, la Résistance a commencé à s’organiser et le Conseil national de la Résistance a élaboré la plupart des grandes réformes mises en oeuvre à la Libération. C’est notre histoire, une histoire progressiste."

Après un dépôt de gerbes, l’appel du 18 juin a été lu par Pierre Martin, président de la section gardannaise de l’UNC, tandis que Jacques Barbé, président départemental de la FNACA a lu le message de la secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, Geneviève Darrieussecq.

 

Dans l'actu