Communiqué sur la grève du secteur éducation

Mis à jour le

Retour à la semaine de 4 jours : plus de moyens, plus de service public

La municipalité regrette sincèrement les désagréments occasionnés par cette grève pour les parents, pour les enfants et pour tout le personnel. A l’issue des discussions de ce mardi matin, elle a décidé d’augmenter le forfait des vacataires le mercredi au niveau de la moyenne départementale. Elle a accordé 1/2 heure de vacation supplémentaire sur la pause méridienne, pour une meilleure prise en charge des enfants. Elle a aussi procédé à l’ouverture de trois postes supplémentaires. Elle mène les discussions de manière responsable pour aboutir à une organisation sur 4 jours garantissant la qualité de l’accueil des enfants.

En 2013, les effectifs du secteur éducation étaient de 16 titulaires et 40 vacataires. Lors de l’application de la réforme des nouveaux rythmes scolaires, la Ville de Gardanne a souhaité se donner les moyens de rendre un service public de qualité à toutes les familles.

Elle a donc procédé à 33 titularisations supplémentaires (portant les effectifs à 48 titulaires) en insistant sur la formation du personnel, avec le bien-être des enfants au cœur de ses préoccupations.

Avec le retour à la semaine de 4 jours (plébiscité par 83 % des parents consultés), la Ville propose aujourd’hui de maintenir les 48 titulaires professionnels de l’animation, dont 1 direction de service, 4 coordonnateurs, 10 directeurs de structures et un service administratif de 6 agents. Les 23 ATSEM sont également maintenues dans les écoles.

Avec l’ensemble de ce personnel, la commune souhaite assurer une organisation qui tient compte des besoins à couvrir, des effectifs enfants sur les différents temps et de la cohérence de son projet éducatif sur 4 jours au lieu de 4,5. Le tout en maintenant
- un taux d’encadrement de 1 adulte pour 14 enfants en maternelle et 1 adulte pour 18 enfants en primaire.
- la gratuité des études et la stabilisation des tarifs existants, afin de permettre l’accessibilité du service public pour toutes les familles.

La nouvelle organisation préconisée ne modifie en rien le déroulement de la journée d’un animateur en préservant temps d’encadrement des enfants et les temps nécessaires à l’élaboration, la préparation et l’évaluation de chaque activité.

Bien évidemment dans ces conditions, le recours aux vacataires sera majoritairement dédié à la pause méridienne dans la mesure où ce temps nécessite une présence humaine accrue, en lien avec la sécurité de nos écoliers et adapté en fonction des besoins de l’organisation.

Difficile donc de comprendre cette situation de blocage complet au regard de l’organisation proposée et des avancées réalisées au cours des négociations. La Ville continue de considérer l’éducation comme une priorité. L’organisation aujourd’hui posée s’inscrit dans cette continuité.

La Municipalité de Gardanne

Par ailleurs, le mouvement de grève est reconduit pour le mercredi 13 juin 2018.

Voici l’état des perturbations attendues :

Pas de transports scolaires Les garderies du matin et de 11h30 : Les garderies de Fontvenelle/Aubrac, Elsa Triolet/Pitty seront assurées, Les garderies du matin de Brassens/Les Aires seront assurées mais pas les garderies de 11h30, Les autres garderies du matin et de 11h30 ne seront pas assurées.

Pas de centre aéré et pas de restauration inhérente à cette activité.

 

Dans l'actu