Vocabulaire : techniques et métiers du spectacle

Publié le

La préparation et la création d’un spectacle font appel à des compétences très diverses, pour offrir au public une aventure poétique visuelle et sonore. Cette proposition artistique est servie par les soutiens techniques, et avant tout humains.

La distribution, c’est la liste des personnes qui réalisent le spectacle, et leur fonction pour la représentation.

L’auteur  : c’est celui, ou celle (auteure) qui écrit le texte, et les actions des personnages.

Le scénographe : il étudie et propose l’organisation de l’espace scénique.

Le metteur en scène : il organise la « mise en jeu », et la « mise en espace » du spectacle : les acteurs, mais aussi les techniciens, décorateurs, costumiers, travaillent sous sa direction. C’est lui qui coordonne l’équipe, et au final, décide.

La création lumière : c’est l’éclairagiste qui travaille au plus près avec le metteur en scène, pour accompagner l’écriture scénique.

La création musicale  : c’est le musicien qui compose la musique pour le spectacle.

Les régisseurs sont les techniciens qui manipulent la lumière, le son, comme l’ont inventé le créateur lumière et le compositeur. L’installation de la régie prend du temps avant le spectacle. Et pendant le spectacle, les régisseurs sont derrière les spectateurs, parfois dans la « cabine » de régie. Les comédiens les saluent à la fin du spectacle, pour leur précieuse collaboration.

L’espace scénique : c’est celui où évoluent les acteurs, dans le décor.

Les coulisses, c’est au-delà de l’espace scénique, celui que personne ne voit de la salle. Les comédiens entrent et sortent de scène par la coulisse.

La salle, c’est l’endroit où se place le public pour apprécier le spectacle. Quand chacun est confortablement installé, la représentation peut commencer. La lumière diminue peu à peu, et les spectateurs font silence, pour écouter et voir le spectacle, dans le respect des artistes, et des autres spectateurs.